Hypervitaminose A (ou abus de vitamine A) chez le chat

Hypervitaminose A (ou abus de vitamine A) chez le chat

Les vitamines sont essentielles au bon fonctionnement de l'organisme, mais peuvent devenir toxiques à fortes doses, pour les humains et même pour nos amis les chiens et les chats. Lorsque ces vitamines dépassent les besoins du corps et ne peuvent pas être éliminés par l'urine, elles peuvent être stockées et produisent une toxicité nocive dans l’organisme.

Qu'est ce que l'hypervitaminose A du chat ? 

L'hypervitaminose A est une maladie du squelette qui se développe après un apport excessif de vitamine A dans l'organisme du chat.

De fortes concentrations de vitamine A provoquent une formation osseuse anormale et accrue. Tout âge, race ou sexe peut être affecté, bien que l'affection soit le plus souvent observée chez les chats âgés de deux à neuf ans.

On rencontre cette affection principalement chez les chats nourris par alimentation ménagère. Les aliments à base de foie cru, servis trop fréquemment, en sont les principaux responsables. La cause la plus fréquente est donc une alimentation trop riche en foie.

Le foie peut être une gâterie saine pour votre animal, mais une trop grande quantité peut se révéler nocive et entraîner une intoxication à la vitamine A.

Les dangers

Le foie des chats atteints peut concentrer la vitamine A à des niveaux extraordinaires (25000 mg/kg par rapport aux 100-250 mg/kg normaux).

Si cette intoxication n'est pas traitée, elle peut entraîner la mort. Cela peut se produire si un animal mange au moins trois portions de foie cuit par semaine, ou tout foie cru. Les animaux qui prennent des suppléments de vitamine A en plus de manger du foie, courent un risque plus élevé d'overdose.

Les symptômes

L'hypervitaminose s'attaque principalement aux tissus osseux et aux articulations. Les chats atteints d'hypervitaminose A présentent des signes de : 

  • perte de poids,
  • une croissance osseuse excessive,
  • des os déformés,
  • de l'anorexie,
  • une raideur et une douleur musculaire,
  • une hyperkinésie (augmentation anormale de la rapidité et de l'amplitude des mouvements),
  • une extrême sensibilité des articulations, y compris du squelette cervical,
  • une exophtalmie (yeux exorbités).

Sur les chatons qui allaitent, on a observé que l'ingestion de fortes doses de vitamine A consommées pendant une courte période a entraîné une toxicité aiguë avec une dépression de la croissance osseuse pendant le développement. La toxicité est associée à une infertilité temporaire chez les mâles, mais étonnamment pas chez les femelles où des chatons relativement normaux peuvent être conçus et mis au monde.

Comment les repérer ?

Les symptômes peuvent s’observer simplement en constatant si le chat a des douleurs lorsqu’il :

  • se déplace,
  • essaie de jouer,
  • fait sa toilette.

Sur un chaton, un retard de croissance et des problèmes d'articulations peuvent être un signe révélateur d'une hypervitaminose. Les problèmes d'articulations s'estompent avec le temps car le chaton n'effectue plus les gestes rendus difficiles à cause de cette ankylose. 

Il est impératif de consulter le vétérinaire dès ces premiers symptômes, et avant que les lésions osseuses n'apparaissent car elles sont alors irréversibles.

Aucun produit ne correspond à la sélection

Scroll
Croquettes, soins naturels, phytothérapie, compléments alimentaires de haute qualité pour chiens, chats et équidés. Livraison gratuite à domicile par un conseiller spécialisé en nutrition animale