Préférences alimentaires et palatabilité

Préférences alimentaires et palatabilité

Saveur liées à l'aliment du chat

La palatabilité est le terme utilisé pour décrire l'intensité avec laquelle un animal apprécie la saveur, l'arôme et la texture d'un aliment. Si le goût et l'odeur sont très important pour le chat, la forme et la texture des aliments le sont tout autant. Nous apportons beaucoup d'attention à la palatabilité des aliments pour chat. 

En plus du goût, l'arôme et la texture, ainsi que l'humidité, la teneur en matières grasses, la qualité de la viande, les protéines et l'acidité, sont également des facteurs qui influencent la palatabilité. Husse tient compte de tous ces paramètres lors de la formulation des aliments pour animaux. Pour garantir le meilleur goût, seuls des produits frais à base de viande de haute qualité et de graisses animales, sont utilisées. Nous effectuons en permanence des essais d'appétence pour optimiser la saveur de nos produits.

 

Préférences alimentaires individuelles des chats


Les chats sont réputés pour être difficiles et leurs préférences alimentaires sont très individuelles. On trouve beaucoup de variations : certains chats préfèrent la volaille, d'autres préfèrent le poisson. Les préférences alimentaires individuelles sont développées par l'expérience. Les chats adultes en situation de stress, sont enclins à diminuer leur consommation de nourriture et ils ont tendance à refuser les aliments qui leur rappellent une expérience stressante.

Le domaine de l'alimentation peut également affecter le niveau de stress d'un chat. Le bruit, ainsi qu'un mauvais éclairage,  peuvent-être des facteurs déclencheurs, qui feront qu'un chat refuse de manger. Le sens de l'odorat et le goût peuvent diminuer avec l'âge et certains chats, refusent un aliment qu'ils ont mangé pendant des années, en raison de la baisse des sens olfactifs. Les chats peuvent aussi rejeter de nouveaux aliments ( néophobie ), en particulier s'ils n'ont pas été habitutés à varier leur alimentation.


La transition alimentaire pour le chat


Ne pas changer brutalement le régime alimentaire d'un chat, il risquerait de bouder le nouvel aliment. Une transition progressive sur 7 à 10 jours est recommandée. Ce changement graduel permettra au chat de s'adapter à la nouvelle saveur et rendra la transition plus facile pour le système digestif de votre chat.  Les bonnes bactéries présentes dans l'intestin, permettent à votre chat de bien digérer les aliments. Un changement soudain d'alimentation peut interférer sur le nombre et le type de bactéries présentent dans l'intestion et leurs fonctions d'aide à la digestion des aliments.

Ces changements peuvent conduire à des troubles intestinaux. Il faut donc faire une transition en douceur. Par exemple : mélanger 25% du nouvel aliment à 75% de la nourriture habituelle pendant quelques jours.  Puis 50% de chaque aliment et enfin 75% du nouvel aliment et 25% de l'ancien, le tout sur une période de 7 à 10 jours. Ensuite seulement, vous pourrez passer à 100% sur le nouvel aliment. Si une légère diarrhée apparaît ou si le chat vomit, ralentir le temps de passage au nouvel aliment.

Scroll
Croquettes, soins naturels, phytothérapie, compléments alimentaires de haute qualité pour chiens, chats et équidés. Livraison gratuite à domicile par un conseiller spécialisé en nutrition animale